Mes rencontres avec Banksy

Banksy est secret, invisible. Même les amateurs de ses œuvres ne le connaissent pas. Existe-t'il vraiment ? Je l'ai rencontré plusieurs fois à distance respectueuse ...

D'abord ce fut une performance, mon squat d'une cabine téléphonique à Romans (Drôme) en 1983. Transformée en labophoto, en cuisine et en douche, elle obtint la Une de l'hebdo "L'Impartial".

Mais Banksy ?  En 2015, il investissait une cabine téléphonique londonienne et la repeignait cernée par des agents des services secrets britanniques ...

En novembre 2018, l'œuvre de Banksy,  intitulée "Kill Mom? - 2003" était la pièce maitresse de la vente Artcurial. Suspendue à un mur, devant elle s'affairait un couple. Photo ! Et je repartis sans attendre l'enchère ... J’appris plus tard que j'avais "fixé" les acheteurs du tableau, 450 000 € tout de même. Artcurial offrit aux acheteurs cette photo "pixellisée" (que j'avais incluse dans ma série "Pixels" sur le Triangle d'Or), en souvenir des enchères.Banksy_files/Epilogue2.ppt

La photo "UrbanArt4" dégradée reprend le thème de l'énorme surprise de la vente de Sotheby's en octobre 2018, quand "Girl with balloon" qui venait d'être adjugée un million de livres, commença à glisser dans son cadre et à être découpée par un mécanisme contenu dans ce cadre.

Début février 2020, je passais par hasard devant Drouot (9è) et déambulais dans les salles d'exposition avant les ventes. Celle de l'étude Binoche et Giquello était totalement dédiée aux cadres (vides). Mon œil de photographe s'intéressa aux chineurs, aux formes géométriques, jusqu'à un cadre ovale. Ballon de rugby ? Ballon tout court ? Mieux que cela, un nouveau cadre pour la «petite fille au ballon» ...

L’exposition prévue au Salon des Artistes 2020 (Paris 8è) a été annulée pour cause de ... virus !